Terroir Vins

Edition du 31/07/2018
 

BESTHEIM

Tradition

BESTHEIM


“Je prends le relais d’un travail formidable qui a été fait par Thierry Schœpfer, nous explique Agostino Panetta, le nouveau Directeur Général de Bestheim, j’ai été recruté pour donner du dynamisme à la cave de Bestheim et améliorer son image de marque. Nous sommes très présents sur beaucoup de marchés mais nous voudrions augmenter notre présence en CHR et sur les tables prestigieuses. Nous allons donc particulièrement travailler sur la reconnaissance de la marque. Nous avons le savoir-faire et les terroirs, et nous souhaitons mettre cela en adéquation pour briller un peu plus. Nous utilisons des méthodes plus modernes pour communiquer en utilisant plus l’outil marketing et faire évoluer une partie de notre production vers du “haut de gamme”. Pour l’instant, nous avons une très bonne image qualitative pour du grand volume. Ce qui est déjà très satisfaisant ! Nous valorisons certaines parcelles pour proposer des vins plus ciselés, plus élaborés. Notre cuvée L’Impatient correspond bien à cette démarche très qualitative, nous souhaitons en créer d’autres en sélectionnant plusieurs terroirs bien spécifiques qui méritent du parcellaire. Nous avons été élu meilleur effervescent du Monde pour notre effervescent Grand Prestige Rosé, une reconnaissance de notre savoir-faire qui souligne les compétences magnifiques en interne, cela nous prouve que notre démarche élitiste est justifiée.” En parfaite harmonie avec la gamme des vins Bestheim, le nouveau design est épuré, lisible et aisément identifiable. Il met en valeur le sigle de la marque et se pare d'un papier texturé apportant raffinement et élégance aux cuvées. L'aspect satiné du papier est agrémenté d'un délicat relief galbé et de vernis sérigraphique sublimant la marque Bestheim. Les couleurs s'adoucissent et se conforment aux tendances actuelles : rose poudré pour le Brut Rosé et couleur crème onctueuse pour le Demi-Sec. Le Crémant Bestheim brut conserve sa teinte or caractéristique et devient “Brut Premium’’. La collerette se veut plus discrète, fine et apporte à la gamme une dimension plus moderne. Les coiffes quant à elles sont plus courtes et se parent toutes d'un bleu profond, élément distinctif de la marque, avec une impression en argent à chaud. Seul le crémant Brut Rosé se permet la fantaisie de s'habiller de rose poudré. Les coiffes s’ennoblissent d'une tête bombée marquée du sigle, et de l’inscription Bestheim sur l’ouverture. L'épaisseur de la coiffe est elle aussi renforcée.”

   

BESTHEIM

Directeur général : Agostino Panetta Directeur Commercial : Thierry Rentz
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone : 03 89 49 09 29

Email : vignobles@bestheim.com

Site : www.vinsdusiecle.com/bestheim




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine CAVAILLES


Didier Cavailles, fils et petit-fils de vigneron, assure la culture des 12,5 ha de vignes de ce domaine, situés sur des terres argilo-calcaires. Il peut être fier de son Minervois rouge 2016, 60% Grenache, 35% Syrah et 5% Carignan, de belle intensité, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, de très bonne évolution, un vin que vous apprécierez, par exemple, sur des noisettes d'agneau aux aubergines en papillottes ou une pastilla de pigeons aux figues. Le Minervois rouge cuvée Coralie 2015, 47% Carignan, 40% Grenache, 13% Syrah, bien classique, un vin ferme et très fruité, finement épicé, de bouche puissante et croquante, se goûte, lui, avec des côtes d'agneau aux herbes ou un rôti de porc froid.

Didier et Martine Cavailles
2, Grand-Rue
34210 Minerve
Téléphone :04 68 91 12 60 et 06 71 87 64 08
Email : didier.cavailles0486@orange.fr

Vignobles PELLE


Une histoire familiale qui débuta, en 1840, au Château de Jayle. Cinq générations s’y sont succédées donnant naissance également au Château Les Ancres et produisant des Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, répartis sur une superficie de 68 ha, répartie en trois Châteaux : le Château de Jayle, le Château les Ancres, le Château Champs de Lucas qui s'étendent sur les communes de Saint Martin de Sescas, Saint Martial, Saint Pierre d'Aurillac. Les terres des trois Châteaux sont essentiellement composées de sols limono-argilo-sableux, limono-argilo-limoneux. Vous allez apprécier cet excellent Bordeaux Château de Jayle Barrique 2012, 95% Cabernet-Sauvignon et 5% Merlot, élevé en barriques pendant 8 mois, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité, un vin ample et savoureux. Le 2010 est excellent aujourd’hui, de belle robe grenat, aux arômes d’épices, de violette et de prune, un vin de bonne base tannique, tout en nuances, de bouche ample. Beau Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc liquoreux 2015, qui fleure bon son Sémillon, de bouche onctueuse mais tout en fraîcheur, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, un joli vin qui allie puissance et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur. Tout en séduction, le Bordeaux blanc sec Plaisir Fruité, 80 % Sémillon, et 20 % Sauvignon, élevé en cuves Inox, étiquette séduisante et moderne, sent les agrumes, un vin classique, au nez à dominante de fruits frais, fin et rond. Il y a aussi leur Crémant de Bordeaux, aux nuances de genêt, avec des notes confites, une cuvée parfumée, de mousse fine, dense, très harmonieuse, pour l’apéritif ou sur une tarte, et ce joli Vin de France Plaisir fruité rosé, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, tout en vivacité et parfumé. Chambres d’hôtes.

Denis Pellé
1 et 2, Jayle
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 63 60 90
Email : contact@vignobles-pelle.com
Site personnel : www.vignobles-pelle.com

Domaine du MAS ROUS


Michel Bizern était blond. Les habitants du village le surnommaient "Miquelo Ros" (Michel le Blond). Sur ses terres, au pied des Albères, il produisait des vins de forts degrés, des céréales et des olives. En 1850, il tombe sous le charme d'une bergerie et décide d'y construire sa maison. Alors, comme cela arrive souvent, les gens du village ont tôt fait d'identifier le lieu. La propriété devient pour tout le monde “El Mas del Ros” (le Mas du Blond). Au cours du temps, l'apparition de la langue française, dans cette région où l'on ne parlait que le Catalan, a trans- formé “Ros” en “Rous”. Le Domaine est certifié Bio depuis 2014. On est bien au sommet de l’appellation avec ce Côtes-du-Roussillon rouge 2015, au nez puissant et de bouche complexe, présente des tanins riches, un vin tout en couleur, avec des nuances d’humus et de petits fruits rouges surmûris. Le 2014, de couleur intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, avec ces notes d’épices, de fruits noirs et de torréfaction, est de bouche pleine et riche, aux nuances subtiles Le Muscat de Rivesaltes Bio 2015, terroir de schiste et d’argile, cépages Muscat d'Alexandrie et Muscat à Petits Grains, est un vin très gourmand, qu’il faut déboucher sur des crêpes Suzette ou un savarin au rhum, toujours très agréable comme le Côtes-du-Roussillon rosé, avec ces notes de rose et de fraise. L’IGP d’Oc Viognier, fruité au nez comme en bouche (agrumes, tilleul), mêle rondeur et persistance, un vin équilibré et savoureux comme ce Côtes Catalans Syrah 2014, très coloré, au nez dominé par la griotte et les épices.

Madame Pujol
Traverse du Mas Rous
66740 Montesquieu
Téléphone :04 68 89 64 91
Email : masrous@mas-rous.com
Site personnel : www.mas-rous.com

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." En attendant, vous pourrez découvrir ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2012, élevé en barriques pendant 18 mois environ, médaille d’Argent Paris 2014, aux notes persistantes de sous-bois et de mûre, un vin qui allie structure et souplesse, aux tanins denses, qui se goûte remarquablement, parfait sur un lièvre ou de l’agneau.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Château FOURCAS-DUPRÉ


C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D?importants travaux sont alors engagés pour en faire l?une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l?une des six appellations communales du Médoc?.
En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d?esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n?ont cessé de progresser au cours des 30 dernières années.
Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l?Union des Grands Crus de Bordeaux, de l?Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac... 
Voilà un remarquable Listrac Médoc 2014, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, c?est un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Excellent 2013, 48% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, au bouquet de cassis et d?humus, un vin charmeur, de jolie structure, très parfumé en bouche, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. 
Le 2012, 47% Merlot et 47% Cabernet-Sauvignon, de robe grenat soutenu, parfumé (framboise, prune, humus), charpenté, est un vin très classique, qui réunit concentration aromatique et souplesse, de bouche soyeuse mais corsée en finale.
Beau 2011, bien typé, de jolie robe intense, est puissant en bouche, aux tanins fermes, aux notes de cassis mûr et de musc, charnu comme il le faut, à déboucher avec un rôti de veau farci aux truffes ou un bœuf braisé aux carottes.
Goûtez le Listrac Médoc cuvée Hautes Terres 2012 (belle étiquette orange, version contemporaine du grand vin), 54% Merlot et 46% Cabernet-Sauvignon, avec de la charpente, aux notes de griotte et d?humus, dense, subtilement poivré en finale.
Le Bordeaux Grand Vin Blanc Sec, 67% Sauvignon Blanc et 33% Sémillon, de belle robe jaune d?or soutenu, est riche au nez, d?une grande complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, et sera parfait sur un poulet à l'estragon ou une tarte au crabe.

Patrice Pagès
213, Fourcas-Est
33480 Listrac-Médoc
Tél. : 05 56 58 01 07
Email : info@fourcasdupre.com
www.fourcasdupre.com


Château SEGUIN


Un domaine de 31 ha, sous lutte raisonnée (50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot, exposés est-ouest. Les vignes sont réparties sur deux grandes parcelles, dont une située sur un très beau terroir sur la commune de Canéjan, les vignes les plus anciennes sont plantées sur la plus haute croupe très graveleuse, puisqu'on trouve de la grave sur 8 m de profondeur.
"Ma volonté était de produire des vins de grande qualité, raconte Moïse Ohana, président du groupe immobilier Foncière Loticis qui a investi dans Château Seguin en 1999. Seguin compte 31 ha (50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot) exposés est-ouest. Nous avons énormément investi dans l'outil de travail, en nous équipant d'installations très performantes, nous venons de terminer un chai à barriques de 800 m2 semi-enterré, adossé au cuvier, récent lui aussi. Nous récoltons tous les raisins en cagettes avec un premier tri à la vigne, puis les cagettes sont rangées et ramenées à plat, nous ne laissons surtout pas "traîner" le raisin. Il y a un grand système de tri manuel, éraflage, table vibrante, les grains tombent dans un cuvon, puis dans la cuve. Il y a un fouloir à l'intérieur de la cuve qui permet de préserver tous les arômes. Notre vinification s'effectue bien sûr en cuves inox thermorégulées puis le vin vieillit dans le chai à barriques. Nous préférons avoir un échantillonnage de barriques venant de plusieurs fournisseurs avec différentes essences de bois."
"Le terroir comprend plusieurs types de terroirs et c'est ce qui en fait la richesse, précise David Pernet. La majorité est composé de graves filtrantes, nous avons aussi une veine argileuse qui donne à certaines cuves des trames tanniques plus présentes. Ce qui fait la typicité du vin de Château Seguin ce sont les variantes aromatiques qui vont du fumé au résiné, en tant qu'oenologue, je ne retrouve pas cette note aromatique sur d'autres crus, c'est donc vraiment issu du terroir et c'est ce qui permet de le reconnaître en dégustation "à l'aveugle". Ma vinification est très précise, nous faisons un découpage parcellaire très précis, une vraie mosaïque au moment des vendanges. C'est difficile à gérer, mais notre équipe de vendangeurs a bien compris l'incidence que cela avait dans le vin. Notre but est de valoriser au maximum la vendange, le fruit. Nous obtenons ainsi un enrobage précoce de la structure tannique. Je privilégie donc la vinification des baies entières avec pigeages ce qui nous donne des vins très fruités, enrobés, soyeux rapidement."
"Concernant les derniers millésimes, le 2009 est un vin tout en puissance avec beaucoup de fruit, ajoute, Xavier Moragues, le maître de chai. Un millésime agréable à déguster assez rapidement mais avec néanmoins un beau potentiel de garde de 10-15 ans. C'est un vin bien typé du terroir de Seguin avec des notes mentholées, très séveuses, une touche fumé très agréable, d'une belle trame tannique, l'acidité va jouer son rôle favorable pour en faire un vin de garde. C'est un vin d'un très bel équilibre en bouche. Le 2010 est un vin très puissant, très dense, aux arômes de fruits mûrs, aux notes balsamiques, de fumé bien typiques du Pessac-Léognan et des notes séveuses propres à Seguin. Beaucoup de concentration et de volume, de persistance en bouche, d'une belle finale enveloppante. Pour le 2011, le vin est toujours en cours d'élevage. Cela a été un millésime assez délicat, à faibles rendements, nous avons commencé nos vendanges le 6 septembre pour les terminer le 10 octobre, des vendanges plus précoces mais qui se sont étalées pour obtenir de bonnes maturités. Nous avons fait un gros travail de tri en amont pour obtenir un vin tout en finesse, tout en délicatesse. En bouche, on retrouve des notes classiques du bordelais, c'est un vin très élégant, avec beaucoup de fraîcheur et de très jolis tanins."
En effet, le Pessac-Léognan rouge 2010, avec des senteurs de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Beau 2009, aux notes de griotte mûre, coloré, charnu, de bouche soyeuse, un vin aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit. Excellent 2008, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse et persistante. Le 2007, typé, au nez délicat (cassis mûr, cuir), mêle puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d'une finale très élégante et veloutée, d'excellente évolution. Excellent Second Vin, l'Angelot de Seguin, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante et souple. Pourquoi hésiter ?

Moïse Ohana et Jean Darriet
Chemin de la House
33610 Canéjan
Tél. : 05 56 75 02 43
Fax : 05 56 89 35 41
Email : contact@chateauseguin.com
www.chateauseguin.com


Abbaye de LÉRINS


L?abbaye est située sur l?île Saint-Honorat, au large de la baie de Cannes. Aujourd?hui, 20 moines y vivent modestement en communauté selon la règle de Saint-Benoît (ce sont les derniers moines cisterciens de France) et prolongent cette tradition en vivant du fruit de leur travail : la production ancestrale de vins et de liqueurs. Les frères, à travers cette production, désirent porter leurs valeurs : l?amour du travail bien fait, la fraternité la recherche de l?excellence. 
Il y a donc de très jolis vins, provenant d?un petit vignoble de 8,50 ha, le contenant étant particulièrement élégant, ce qui leur permet d?être présent sur de nombreux cartes de chefs étoilés. Goûtez donc cet IGP Méditerranée cuvée Saint-Pierre blanc 2011, Clairette et Chardonnay, avec ces notes de pomme et de chèvrefeuille, un vin à la fois vif et d?une rondeur très agréable (25 €). La cuvée Saint-Honorat rouge 2011 (Syrah), parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnue, de belle charpente, de belle couleur pourpre, est très bien équilibrée, tout en bouche (33 €). 
Il y a également la cuvée Saint-Césaire blanc 2011, Chardonnay, est tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d?amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, charmeur, de bouche persistante et très élégante (52 €), et la cuvée Saint-Cyprien 2011, Viognier, élevé en fûts neufs 12 mois, un vin qui possède une identité propre, présentée dans une très belle bouteille toute en longueur, de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (poire mûre, fleurs fraîches, tilleul...), complexe au nez comme en bouche (125 €). On poursuit avec cet IGP Méditerranée cuvée Saint-Sauveur rouge 2011, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d?humus, très équilibré au nez comme en bouche, ou l?IGP Méditerranée cuvée Saint-Lambert 2011 Mourvèdre, au nez dominé par le cuir et les framboises, d?une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, très savoureux.
Remarquable gamme de liqueurs, provenant de recettes de plus de 150 ans, dont Frère Giancarlo s?occupe de tout : distillation, macération, préparation, mise en bouteille, étiquetage... On peut retenir la Liqueur Lérina Verte 50°, élaborée à partir de 44 plantées macérées dans l?alcool, qui sent à la fois la verveine et la menthe, ou la Liqueur Lérina Mandarine 42°, tout en nuances, qui sent... la mandarine confite (22 € environ). La Liqueur Lérincello 24,7° n?est pas en reste, mêlant intensité et forte complexité d?arômes, de bouche puissante.

Samuel Bouton
Ile Saint-Honorat - CS 10040
06414 Cannes
Tél. : 04 92 99 54 10
Fax : 04 92 99 54 41
www.abbayedelerins.com



> Les précédentes éditions

Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017

 



Domaine COURÈGE-LONGUE


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine de TOASC


Domaine RICARDELLE DE LAUTREC


Domaine de LABARTHE


Maison MOLLEX


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château VAISINERIE


Château BEAUREGARD


Domaine François BERTHEAU


Domaine METRAT & Fils


Cave REAL


Domaine David SAUTEREAU


Château de VALOIS


Domaine de TORRACCIA


Château PASCAUD


LEGRAS et HAAS


Domaine Pierre MARTIN


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine de ROSIERS


CAVE de HUNAWIHR


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Robert AMPEAU et Fils


Domaine de la COMBE AU LOUP


Champagne R.H. COUTIER


Les Clos MAURICE


Château BÉCHEREAU


Domaine du CHAILLOT


Domaine Émile CHEYSSON


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château de TARGÉ


Château MALHERBE


Château DARIUS


Château BARRÉJAT


Domaine de l'ERMITAGE



CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU VALGUY


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales