Terroir Vins

Edition du 26/04/2016
 

CHAMPAGNE LOMBARD

Prestige

LOMBARD et Cie

Cette Maison de Champagne familiale, située au cœur d’Épernay, est particulièrement attachée à une politique qualitative exemplaire, notamment à travers une sélection rigoureuse de Grands et Premiers Crus, sous l’impulsion de Thierry Lombard, petit-fils du fondateur.


Pour le Grand Cru 2004, l’assemblage est différent, c’est un Grand Cru Blanc de blancs où l’on retrouve la belle évolution du Chardonnay de la Côte des Blancs. La belle subtilité d’arômes s’associe à une matière ample, un très beau vin. Cuvée Tanagra : nouvelle présentation avec une bouteille au col plus élancé et une jolie couleur d’étiquette. C’est une cuvée qui connaît un franc succès, élaborée à partir de 2/3 Chardonnay et 1/3 Pinot noir avec une partie des vins de réserve élevés en fûts (demi-muids) pour apporter une légère touche d’oxydation ménagée. Pour conserver la fraîcheur, nous effectuons des fermentations malolactiques partielles, le résultat est formidable et vraiment très apprécié des connaisseurs. Pour le Rosé de Saignée nous avons isolé une parcelle qui s’appelle “les Marquises”, cette parcelle sera isolée tous les ans et entrera dans l’assemblage de Champagne Tanagra (70% de grand blancs GC et de la parcelle les Marquises). Nous poursuivons notre démarche sur le parcellaire. Pour le Tanagra, nous avons séparé des parcelles à Verzenay, “Les Corettes”, entre autres, tandis qu’à Avize, nous avons isolé une parcelle “Chemin de Flavigny”. Nous recherchons dans les Grands Crus une parcelle avec sa propre identité dans un terroir bien déterminé et nommé. Cette démarche qui tend vers la qualité permet de proposer des Champagnes excellents qui présentent surtout une typicité très intéressante. Nous avons, par exemple, vendangé à part une parcelle de Pinot meunier qui s’appelle “les Ribauds” à Villedommange, il y aura donc une bouteille “Les Ribauds” qui sortira dans quelques années (pas avant 2017). Il y a un intérêt pour les avancées originales qui permettent de se démarquer de l’ensemble. Ce que nous recherchons, quand nous élaborons nos Champagnes, c’est de mettre en valeur une typicité, un terroir, une originalité. Le parcellaire est une démarche récente en Champagne, cela fait trois ans que nous pratiquons cela. Nous avons identifié chaque parcelle de grands crus qui entre dans l’assemblage de Tanagra. Nous avons choisi trois villages que l’on juge complémentaire Chouilly, Mesnil-sur-Oger et Verzenay. Nous précisons à nos clients le nom des parcelles Grand Cru qui entrent dans l’assemblage, c’est un plus, une information que l’on offre à nos clients depuis trois ans maintenant. C’est une façon de rappeler que derrière l’appellation Champagne, il y a de grands terroirs, des parcelles, mais aussi des viticulteurs, des vinificateurs. Tanagra est volontairement issu de l’assemblage de Grands Crus sur ces trois communes. Le terroir de Mesnil-sur-Oger donne des Chardonnays assez puissants, celui de Chouilly, des Chardonnays fins et citronnés, et le terroir de Verzenay offre des Pinots noirs assez tendres. C’est ce qui donne à nos Champagnes cette grande complémentarité et cette belle complexité aromatique. Notre actualité 2016 est riche, car nous commençons une nouvelle gamme axée sur des Grands Crus avec des origines de villages, appuyée par un nouvel habillage très épuré. Des Grand Cru et Grand Cru Blancs de Blancs Grand Cru Village Chouilly, Verzenay en Blanc de Noirs et Le Mesnil-sur-Oger en Blanc. Donc trois Grands Crus qui viennent uniquement de parcelles des villages sélectionnés. La nouvelle gamme est due à un travail engagé depuis plusieurs années : il a fallu sélectionner les approvisionnements, les vinifier, une démarche entamée il y a 4 ou 5 ans. Nous avons fait tout ce travail de sélection et de vieillissement en bouteilles en amont et, maintenant, nous pouvons les sortir de la cave et les présenter à la dégustation. Nous avons une très belle gamme avec de grands crus de villages ce qui est tout à fait exceptionnel. Nous sommes des négociants mais avec une démarche très qualitative, nous sommes aussi très attachés au terroir et élaborons des Champagnes avec des parcelles uniquement du même village. Nous avons donc à la fois une gamme de Champagnes d’assemblages et une autre gamme de crus de villages.” On ne peut qu’exciter ses papilles avec cet exceptionnel Champagne cuvée Tanagra (en français, au XIXe siècle, un “Tanagra” symbolisait l’élégance, que l’on retrouve dans cette très belle bouteille), issu d’un assemblage de grands blancs (70%) et de Pinots noirs, élevé pas moins de 7 ans sur lattes, un Champagne parfumé, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, un vin ample, dense et distingué à la fois. “La gamme Tanagra a beaucoup de succès, poursuit Thierry Lombard, et nous continuons de l’améliorer dans le choix des parcelles pour son élaboration.” La cuvée Tanagra rosé, de couleur rose pâle, richement bouquetée, est une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre et dégage des nuances de fraise et de groseille au palais. Superbe Grand Cru Millésime 2008, de belle robe jaune, un vin riche et puissant, mêlant vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. Dans la lignée, le Champagne Grand Cru Blanc de blancs, aux notes toastées, de bouche franche, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel au palais.  Le Champagne brut rosé Premier Cru, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent au palais. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. On poursuit avec ce Millésime 2004 Grand Cru Blancs de blancs, un Champagne rare, d’une belle longueur, fin, de mousse intense, aux connotations de fleurs et de pain grillé, avec cette touche délicatement grillée en finale, des nuances de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand Champagne chaleureux. À la suite, ce Champagne brut Premier Cru, assemblage équilibré (50% de Chardonnay et 50% Pinot noir), avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d’épices, corsé et très fruité, est de mousse généreuse. Le brut Grand Cru, l’un des plus séduisants dégustés, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, allie élégance et persistance, tout en raffinement, d’une grande finesse d’arômes au nez comme en bouche. Il y a également ce brut Référence, provenant à parts égales de Pinots noir et meunier (40% chacun) avec 20% de Chardonnay, un Champagne avec des dominantes d’amande, de chèvrefeuille et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.

   

CHAMPAGNE LOMBARD

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 59 57 40
Télécopie : 03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b) (Hors Classe)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
HAUT-BAILLY (PL) (b)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL)
HAUT-LAGRANGE (PL)
(MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL))
RAHOUL
ROSE SARRON (b)
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BRONDELLE (b)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PONTAC-MONPLAISIR (PL)*
HAUT-CALENS
LAFARGUE (PL)
ROUGEMONT
VIMONT (b)
OLIVIER (PL)
ROUILLAC (PL)*
EYRAN (PL)
SAINT-AGRÈVES
CHERET-PITRES
MAGENCE
CALLAC
ESPIOT
HAUT-MARAY
HAUT-PLANTADE (PL)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
(SEGUIN (PL))
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
GRAVIÈRES
SAINT-ROBERT (b)
CASTRES
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
FOUGÈRES (b)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA PERRUCADE)
REYS
BEL AIR (Grave de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-REYS)
GRAND ABORD*
SEUIL
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Château PONT Les MOINES


Selon Eric Barrat, qui envisage de produire, en 2016, un rosé “Cuvée Adèle” (nom de sa fille), “le millésime 2015 a connu une année sèche compensée par les pluies de Juin et, de ce fait, les vignes n'ont pas été trop stressées et la véraison s'est bien passée. Une maturité précoce a fait accélérer le ramassage des raisins de Bordeaux rouges mi-Septembre. En Bio, les rouges ont toutes les qualités pour produire un excellent millésime : matière, typicité, rondeur, un millésime dans la lignée des années en “5”. Les blancs Sauvignons, vendangés le 2 Septembre car les teintes chutaient, s'annoncent, eux aussi plein d'avenir. Millésimes à la vente en 2016 : le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, qui a eu une médaille de Bronze à Amphore, puis la cuvée Louisa 2012, médaille d'Or à Féminalise, et le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2012, rond et fin, et le Pont aux Moines blanc, 100% Sauvignon 2015.” Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. On poursuit avec le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2012, bien typé, au nez subtil dominé par le cassis mûr et l’humus classique, riche en couleur, un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux. Séduisant Sauvignon Pont Les Moines 2015, sec et frais, floral, tout en rondeur mais très bien équilibré en acidité, avec cette finale franche où se décèlent des connotations de reinette et de noix.

Rric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Château THURON


Au sommet de son appellation. Propriété familiale depuis le XVIIe siècle de 6 ha, dont le sol est formé de graves, d’argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l’optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré. Savoureux Bordeaux Supérieur 2014, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais équilibrés. Excellent 2012, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des nuances de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, charmeur et puissant à la fois, tout en bouche. Le 2011, aux tanins riches, charpenté, est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, prune, cannelle...), tout en persistance comme le 2009, charnu et concentré, un vin riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de prune et de violette, de très bonne base tannique. Le 2008, bien typé, au nez subtil, aux nuances de cassis, de prune et d’humus, aux tanins fermes, est de bouche généreuse, de bonne garde comme le montre ce 2005, médaille d’Or au Concours des Vignerons Indépendants, de belle couleur, un vin corsé et typé comme on les aime, tout en parfums, aux senteurs de sous-bois, de cassis et d’épices. Goûtez le Bordeaux rosé Althaéa de Thuron 2014, au nez délicat (fraise des bois, fleurs fraîches), très charmeur, très bien équilibré, alliant vivacité et rondeur, idéal sur des sardines grillées. Le Clairet Cattleya de Thuron 2014 (le cattleya étant une race d’orchidée chère à Marcel Proust), plus suave, certainement l’un des meilleurs Clairets savourés de l’année, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, à prévoir, lui, sur une cuisine exotique.

Jean-Pierre et Pierrette Lallement

33190 Pondaurat
Téléphone :05 56 71 23 92
Télécopie :05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
Site personnel : www.chateauthuron.com

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. “Le 2015 a été un millésime difficile au niveau de la maturité, nous explique Philippe Rochet, les pépins étaient verts alors que les analyses disaient que l'on pouvait vendanger. Il peut se résumer en 2 parties : l'une excellente, la 2e bonne. Les rouges sont charnus avec des tanins souples, ils vont bien se comporter en barriques. Les blancs sont aromatiques, fruités. Millésimes en vente en 2016 : les 2012, puis les 2014. Médaille d'Or aux Vignerons Indépendants pour le rouge et aussi pour le blanc sec à Bordeaux. Projet d'acquisition d'une autre exploitation.” C’est donc le moment de déboucher ce Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins mûrs, avec des notes de griotte et de cuir, d’une belle longueur. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Joli Graves blanc 2014, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

DOMAINE DE SAINT-GUILHEM


Ancien domaine viticole depuis 1738, Saint-Guilhem le bien nommé doit son origine au comte de Toulouse Guillaume de Gellone canonisé en 1066 sous le nom de Saint-Guilhem. Reconnu pour ses vins fins et ses eaux-de-vie aux siècles derniers, le Domaine de Saint-Guilhem après une éclipse dans les années 80, compte aujourd'hui 7 ha de vignes, des prairies et des bois avec des essences rares et centenaires. Le Domaine au-delà des modes et des tendances, s’emploie à faire des vins de caractère, avec des petits rendements volontairement maîtrisés, dépassant rarement les 35 hl à l’hectare, avec de longues macérations. Cela permet de produire des vins rouges remarquables, parmi les plus riches en polyphénols au monde, ce qui les rend particulièrement attractifs pour les consommateurs avertis en quête d’un excellent rapport qualité-prix. Les cuvées rouges : Tradition, Renaissance et Amadeus, sont l’antithèse des vins de soif, ce sont de vrais vins de repas, qui révèlent leurs bouquets et donnent toute leur mesure sur une cuisine savoureuse, partenaire indispensable à ces vins généreux, légèrement orphelins dans leur jeunesse sans une cuisine riche en saveurs quelle qu’en soit l’origine.

Philippe Laduguie
1 619, chemin de Saint-Guilhem
31620 Castelnau-d'Estrètefonds
Téléphone :05 61 82 12 09
Email : domainesaintguilhem@vinsdusiecle.com
Site : domainesaintguilhem
Site personnel : www.domainesaintguilhem.com


> Nos dégustations de la semaine

Château JURA-PLAISANCE


Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire, sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété, les vins sont élevés en barriques de 2 à 3 vins afin de ne pas avoir le goût de boisé trop prononcé, ce qui nous change des cuvées écœurantes que l’on peut trouver dans le coin.
On est bien au sommet de l’appellation avec ce Montagne-Saint-Émilion 2011, élevé 18 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le 2010, élevé 18 mois en fûts de chêne, très parfumé (cassis, fraise des bois), coloré, très classique, ferme, très bien équilibré, un vin tout en bouche, tout en nuances aromatiques, au nez dominé par le cuir et les framboises, prometteur. Le 2009, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de griotte mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution (8,50 e environ). Le 2008 est classique et puissant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, un vin savoureux qui dégage des arômes de fruits rouges intenses, de belle charpente, chaleureux, de garde (8,10 €). Le 2007, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux en bouche (7,30 €). Le 2006 développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche (8,30 €). Le 2005, aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, est de bouche riche, de très bonne garde.

Bernard et Johanna Delol

Château ARGENTIES


Culture biologique et biodynamique pour ces propriétaires passionnés, qui ont créé leur nouvel univers ici. Vignes de 20 à 50 ans, vendanges manuelles en caissettes, tri manuel sur table, égrappage, parcelles vinifiées séparément en cuves en acier inoxydable, pigeage manuel, jus de goutte uniquement...
J’ai vraiment apprécié leur Languedoc rouge Bio L’Alaric 2014, Grenache, Syrah et Carignan, qui a beaucoup de structure, un vin dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris et une pointe de cannelle, à déboucher sur un lièvre à la broche ou un carré de porc au miel (9 €). Le Languedoc rouge Bio Pièce Noble 2014, Grenache et Syrah, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille, la réglisse et les épices, de bouche riche, est un vin très savoureux, encore bien jeune, de garde (16 €).

Famille Grossenbacher

Albert de MILLY


Albert Demilly, petit viticulteur de la Vallée de la Marne a donné sa passion des vignes à son fils Alain... Après des études d'œnologie, Alain Demilly a dans un premier temps créé une entreprise de service en vinification, puis parvient à étendre son vignoble (15 ha). Disposant d'un outil vinicole moderne et performant, il décide de créer sa marque, Albert De Milly (du nom de son père). Alliant tradition et modernité, il se consacre corps et âme à son métier pour faire un vin de Champagne exceptionnel. Alain De milly et son épouse Odile, ont su transmettre ce savoir-faire et cette passion à leurs enfants Thomas et Aline, qui à ce jour défendent les mêmes intérêts.
Ils peuvent être contents de ce Champagne brut Réserve Vintage 2004, très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, aux connotations de pêche, de beurre frais, d’amande, alliant rondeur et nervosité, tout en charpente, d’une belle ampleur au palais. 
Excellent brut Prestige Millésime 2009, d’une belle rondeur, avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, de mousse crémeuse, bien dosé. Le Champagne brut Tradition mêle richesse et persistance, avec une finale subtilement épicée. Le brut Premier Cru, au fruité complexe, généreux et rond, est bien équilibré, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en finesse, comme le Champagne rosé, qui sent bon les fruits rouges, de mousse vive.
Il y a aussi le Demi-Sec Veuve Durin, au nez concentré où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle suavité en bouche, et le brut Réserve, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits secs et les fleurs fraîches, de bouche ample aux nuances d’amande fraîche, de mousse légère.

Alain de Milly
Route d'Epernay (D1) - La Malandrie
51150 Bisseuil
Tél. : 03 26 52 33 44
Fax : 03 26 58 94 00
Email : demilly@wanadoo.fr
www.demilly.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Eugène RALLE


VAUTRAIN-PAULET


Philippe de LOZEY


Domaine du P'TIT ROY


Château ROUGEMONT


DOMAINE JOST


Château LOIRAC


Domaine STOEFFLER


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château PASCAUD


Domaine CHARBONNIER


Château THURON


Château HAUT-CALENS


Frédéric ESMONIN


André DEZAT et Fils


Domaine Jean-Jacques GIRARD


ROEDERER


Guy LARMANDIER


Domaine FREY-SOHLER


Rémy MASSIN et Fils


Château BELLEGRAVE



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU VALGUY


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales