Terroir Vins

Edition du 17/12/2019
 

Château la Varière

Sommet

Château La VARIÈRE


   

Château la Varière

David Grellier
Route de Mozé - Les Martignolles
49320 Brissac Loire Aubance
Téléphone : 02 41 91 22 64

Email : contact@orchidees-chateaulavariere.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLES-GRAVES


Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. “La qualité du raisin au moment des vendanges, précise Xavier Piton, dépend du travail raisonné de l’homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c’est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine, pour prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre leur teneur en sucre et en acide. L'ensemble vieillit en fûts de chêne français. La dégustation, tout au long de l'élevage est notre fil conducteur. C'est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n'est systématique.” Son Lalande de Pomerol 2016, coloré, très harmonieux, très équilibré, avec des arômes de cassis mûr, d’épices, est dense, puissant et structuré, très savoureux, de belle garde. Le 2015, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration, mais tout en rondeur, est très représentatif de ce grand millésime, un vin charnu et parfumé au palais, de belle garde. Le 2014, tout en complexité, harmonieux, de couleur soutenue et intense, un vin bien typé, au nez de pruneau et de poivre. Le 2013 associe structure et charme, souplesse et richesse, aux notes de fruits mûrs avec des nuances de sous-bois en bouche, ample et séveux. Le 2012, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, est très parfumé, d’une belle persistance. Superbe Lalande-de-Pomerol cuvée X 2015, en édition très limitée (1800 bouteilles), un vin élevé en barriques neuves, qui mêle puissance et souplesse des tanins, concentration et subtilité aromatique, avec ce côté charnu présent, alliant charpente et velouté en bouche. Chambres d’hôtes.

Xavier Piton
1, allées de Belles-Graves
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 09 61
Email : x.piton@belles-graves.com
Site personnel : www.belles-graves.com

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire. “Pour nous, nous explique Christophe Denoël, les vendanges 2018 ont été intenses. Le temps chaud et sec laissait prévoir une petite récolte, mais non, cela n’a pas été le cas et nous sommes comblés. Des vendanges semblables à celles de 2003, des degrés plus élevés que d’habitude, et surtout un équilibre dans le vin qui est surprenant et réconfortant. Nous vendons cette année les cuvées haut de gamme 2016, pour les autres les 2017 puis 2018. Nous travaillons actuellement sur un vin sans soufre, cette cuvée sera lancée en septembre si elle nous satisfait.” Superbe Pouilly-Fumé Le Poirier Fou 2015, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de fleurs blanches et de noisette en finale (présenté dans une belle bouteille). Nous vous conseillons également le Pouilly-Fumé La Mariée 2016, il est ample et persistant, de robe finement dorée, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine, élégant et persistant, de bouche délicate. Très agréable aussi le Pouilly-Fumé La Baudière 2017, avec des arômes d’agrumes, un vin dense, distingué, puissant mais avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Séduisant Pouilly-Fumé Tonelum 2016, qui développe un nez de petits fruits, il est suave, richement bouqueté, un vin complexe et très persistant, alliant puissance et élégance. Goûtez aussi leur Pouilly-sur-Loire Les Moulins à Vents 2016, aux notes de noix et de narcisse, d’une très belle expression, franc, frais et friand.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent - BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site personnel : www.cavespouillysurloire.com

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. “L’année 2019 sera l’année du centenaire du Domaine Bader-Mimeur, acheté par Charles Mimeur en août 1919. Nathalie Fossier, 5e génération, prendra à cette occasion les rênes du domaine.” On se fait bien entendu plaisir avec ce Chassagne-Montrachet blanc 2016, 100% Chardonnay, (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois). Un vin de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée. Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015, (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne-Montrachet rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

DOMAINE PICHARD


Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Formidable Madiran rouge cuvée Hugo Bio 2015, de couleur intense, ample et parfumé (violette, de mûre et d’humus), un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Séduisant Madiran rouge Bio 2016, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin gras et corsé. Tout en séduction, le Pacherenc-du-Vic-Bilh Doux Bio 2015, évidemment suave, où s’entre- mêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, est superbe, un vin qui allie intensité et souplesse. Le blanc sec Bio 2017, allie finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche, et on vous le conseille, par exemple, sur une tourte au haddock et aux endives ou des avocats aux crevettes.



65700 Soublecause
Téléphone :05 62 96 35 73
Email : pichard65@orange.fr
Site : domainepichard


> Nos dégustations de la semaine

Mas de DAUMAS-GASSAC


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c?est la rencontre entre Aimé Guibert et un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l?académie de Bordeaux, qui a constaté qu?il existait au milieu du massif de l?Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d?un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un Grand Cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d?humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares. L?exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l?effet du micro-climat froid, en réduisant, surtout pendant l?été, les heures d?ensoleillement. C?est ce micro-climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d?élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations, élevage de 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l?albumine d?œuf, pas de filtration...
Selon Roman Guibert, ?le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce furent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant.
En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous ont causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante? Le Daumas-Gassac n?a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu?à juin, c?est ce qui a entrainé le mildiou? le bon côté des choses, c?est que la vigne a une belle réserve d?eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n?a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c?est un vin velouté, où l?on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d?une belle complexité.
Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l?impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C?est un vin d?une belle structure tannique, avec de l?acidité, c?est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l?on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d?arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais.
Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d?habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l?assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d?acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d?une belle minéralité. L?expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l?on retrouve dans les Daumas-Gassac, c?est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur.
Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine? Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d?un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l?enherbement, nous plantons aussi beaucoup d?arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c?est important pour conserver l?éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l?excellence du vin.?
Splendide Mas de Daumas Gassac Blanc 2018, 24% Viognier, 23% Chardonnay, 24% Petit Manseng, 13% Chenin Blanc et 16% d?une collection de cépages dont le Courbu du Béar, la petite Arvine du Valais, la Marsanne du Rhône et d?autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l?Inox; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... C?est un vin avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, il est tout en structure et parfums, bien fondu. Toujours formidable IGP Saint-Guilhem-le-Désert - Cité d?Aniane rouge 2017, de belle teinte grenat, puissant au nez comme en bouche, persistant et très harmonieux.
Nous vous conseillons également l?IGP Pays d?Hérault Guilhem rouge 2018, aux arômes de violette, de mûre et de fraise en bouche, il est bien charpenté, un vin ?comme autrefois?, le Guilhem Blanc 2018, à dominante de fleurs blanches et d?amande, sur la fraîcheur et la vivacité. Séduisant Guilhem rosé 2018, il est franc et frais, de belle teinte soutenue et limpide, au nez complexe, sur le fruit. Goûtez le Rosé Frizant 2018, c?est un vin mousseux, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais), de mousse intense.
Notre Rosé Frizant est le ?troisième mousquetaire?, nous produisons 50 000 bouteilles en 2018 et ne pouvons honorer toute la demande? Cette saignée de Cabernet-Sauvignon confère une belle expression aromatique, arômes de petits fruits rouges acidulés (fraise, framboise) la bulle est à mi-chemin entre la méthode traditionnelle et le vin tranquille, on obtient un vin très digeste.?
L?IGP Pays d?Hérault Albaran rouge 2017, intense en couleur comme en arômes, fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. Et enfin cet IGP Pays d?Hérault Faune Blanc 2018 50% Viognier, 50% Chardonnay, fleurs blanches, fruits exotiques.

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Tél. : 04 67 57 71 28
Email : contact@daumas-gassac.com
www.daumas-gassac.com


Domaine du FAUCON DORÉ


LE GOUIVE Père et Fils



> Les précédentes éditions

Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018

 



Jean-Christophe MANDARD


De VENOGE


Château PAILLAS


Château LAJARRE


Domaine de LABARTHE


Château La CLOTTE-FONTANE


Ghislain PAYER et Fille


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Domaine ALARY


Château FONTBONNE


Jean-Marie NAULIN


SCHAEFFER-WOERLY


Michel TURGY


Domaine de CHEVALIER


Domaine La MEREUILLE


Château FRANC LARTIGUE


Château de PASQUETTE


Domaine de L'OLIVETTE


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


HAMM


Domaine de la CHAISE


Château HAUT-MACÔ


Domaine René FLECK et Fille


R. BOUTILLEZ MARCHAND


LEGRAS et HAAS


Xavier LORIOT


Domaine de ROSIERS


Château RAYMOND-LAFON


Château LESTAGE-DARQUIER


Pierre MIGNON


Château D'ARRICAUD


Domaine Anthony CHARVET


POL ROGER


Château BOSSUET



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales