Terroir Vins

Edition du 03/11/2015
 

CANARD-DUCHÊNE

Excellence

CANARD-DUCHÊNE

Il y a cette belle Grande cuvée Charles VII Les Lys Blanc de blancs, issue uniquement de Chardonnay des meilleurs crus de la Champagne, cette cuvée se distingue par sa finesse et son élégance.


Un vin d’une grande légèreté, exprimant avant tout les fruits blancs, qui développe à l’aération des arômes de fruits exotiques, d’amande et de crème pâtissière. Le Champagne Grande Cuvée Le Victorieux Charles VII Brut, avec des dominantes d’amande et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale. Le Charles VII rosé est de couleur profonde, charnu au palais, bien charpenté, qui sent bon la violette et le cassis, tout en fruit, tout en charme, de bouche fine et florale, l’un des meilleurs de l’appellation, idéal sur du saumon fumé. Le Champagne cuvée Léonie brut, une cuvée en hommage à la fondatrice de la Maison Léonie Duchêne, aux arômes intenses à dominante d’amande et d’abricot sec, de mousse abondante, alliant charpente et finesse, est de bouche puissante comme ce Charles VII brut Blanc de noirs, associant élégance et vinosité, au nez intense, tout en puissance, dominé par des notes de rose et de petits fruits confits, où la subtilité s’allie à la profondeur, la richesse à l’élégance, d’une belle finale aromatique (voir Alain Thiénot).

   

CANARD-DUCHÊNE

Alain Thiénot
1, rue Edmond-Canard
51500 Ludes
Téléphone : 03 26 89 54 80
Télécopie : 03 26 40 60 17
Email : info@canard-duchene.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
CHAPONNE
Michel GUIGNIER
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
FERRAUD ET FILS
(ROTISSON (B))
Cédric VINCENT (B)
A. S. DUBOIS
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
GUELET
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
Alain MICHAUD
COLLIN BOURISSET
A. CHARVET
SAVOIE
JURA
BUGEY
Alain BOSSON (Sa)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
Franck PEILLOT (Sa)
LAMBERT (Sa)
Pascal PAGET
CHEVIGNEUX (Bugey)
Amélie GUILLOT (Ju)
DUPASQUIER
MEUNIER (Bugey)
ANGELOT
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

(Jean BARONNAT*)
JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHERS)
COLONAT*
FOREST*
(GAGET*)
DONZEL
DUFOUR
VOLUET*
PIRON
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
FOURNELLES*
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
PAMPRES D'OR (B)*
TERROIRS et TALENTS
CRÊT du RIS
MADONE
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
LORON*
SAVOIE
JURA
BUGEY
PETIT (Ju)
(PERRIER (Sa)*)
PINTE
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
(MACLE*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Les 3 CELLIER


À la retraite de leur père en 2007, les enfants prennent la succession et le Domaine voit le jour en Août 2007. Par conviction et dans une démarche de respect de leur terroir, ils souhaitent convertir le domaine en Agriculture Raisonnée. “Pour 2013, puissance et concentration sont réunies, mais la quantité est faible, nous précise Ludovic Cellier. Le millésime 2014 est davantage sur le fruit, c'est un millésime gourmand avec de l'acidité et un équilibre certain, un vin de garde. Au point de vue quantité, plus de volume que le 2013. En 2015, nous avons à la vente les 2012 puis les 2013.” Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2012, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est un vin puissant, de bouche savoureuse, qui poursuit son évolution. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Marceau 2011, typé, qui associe couleur et matière, au nez à dominante de fruits frais et d'humus, riche et subtil, de bouche dense. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2011, 83% Syrah, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, avec cette couleur profonde, au nez complexe de fruits mûrs, aux tanins souples mais bien présents, un vin qui emplit bien la bouche, de belle garde. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie, Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terre noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, est riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Réserve 2012, parfumé (cassis, fraise des bois, épices), est d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit. Le 2011, de couleur profonde, est bien corsé, aux notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, un vin de belle structure, ferme. Très séduisant Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée L’Insolente 2012, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, qui possède cette touche de “fumé” de caractère, un vin où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, très parfumé et chaleureux en bouche. Goûtez aussi le CDR rouge, de couleur cerise soutenu, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois.

Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62
Télécopie :04 83 07 58 58
Email : les3cellier@hotmail.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedes3cellier
Site personnel : www.3cellier.fr

Georges KLEIN et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble est réparti sur trois communes : Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux tiroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint-Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux conviennent parfaitement au Pinot. “Notre vignoble est conduit selon des méthodes respectueuses de l’environnement, dit-on, il est enherbé et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos parcelles. Passionnés de botanique, nous maintenons des espaces sauvages et favorisons la croissance d’une variété rare d’orchidée sur l’une de nos parcelles.” Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d’Alsace, c’est la fierté et la spécialité de la maison. “Le 2013 est une très bonne année, belle vendange avec des sucres élevés, nous explique Auguste Klein. Pour le 2014 , la quantité est réduite, mais c’est un bon millésime avec une acidité soutenue, la qualité est équivalente à celle de 2013. Des nuées de moucherons ont envahi les vignes, causant de grosses pertes de volume, ainsi, le Gewurztraminer n'a produit que 30 hl/ha. Ventes en 2015 : les 2013 dans toutes les appellations, le crémant en 2012.” Voilà un beau Crémant d’Alsace brut, allie distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire, de miel et d’amande fraîche. de mousse finement crémeuse. Remarquable Crémant d’Alsace rosé, riche en arômes de fruits rouges, vineux et fin à la fois, tout en harmonie, bien dosé, alliant persistance et richesse, tout en finesse aromatique. Le Riesling 2013, où l’on retrouve des senteurs de citron et d’amande, dense et distingué à la fois. Excellent Gewurztraminer 2013, raffiné, rond en bouche, avec des connotations de fruits secs et d’agrumes, un vin généreux et charmeur, légèrement épicé en finale comme il se doit. Joli Sylvaner blanc, avec ces notes florales et fruitées, associe élégance et souplesse. Goûtez aussi le Pinot gris 2011, originaire d’un terroir sablonneux, aux notes de fleurs et de fruits frais, très typé, de bouche ample avec une finale épicée et longue, un vin racé. Gîte et chambres d’hôtes.


10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Télécopie :03 89 73 06 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site personnel : www.georgesklein.fr

Michel TÊTE


De père en fils depuis trois générations, le Domaine s'étend sur 6 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le “Domaine du Clos du Fief”.  Beau Juliénas cuvée Prestige 2011 (sol argilo-siliceux), riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, aux notes de pruneau et de cassis, un vin vraiment harmonieux qui développe des tanins soyeux mais denses. Le Juliénas Tête de Cuvée 2013 se goûte très bien, structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre en finale. Excellent Saint-Amour 2013, aux senteurs de griotte, de charpente à la fois puissante et souple, très représentatif des belles réussites de l’appellation dans ce millésime. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2013, fleurant le musc, la pêche et l’aubépine, tout en bouche, avec beaucoup de persistance et d’élégance au palais, une réussite, un vin gras et nerveux à la fois, très bien vinifié, et le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay, franc et vif.


Domaine du Clos-du-Fief
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Télécopie :04 74 04 47 09
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site personnel : www.micheltete.com

CHATEAU DAVID


Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés. Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Sabine Coutreau
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Domaine des MONTS LUISANTS


Au sommet. La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Vignoble de 3,4 ha.
“J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur, raconte Jean-Marc Dufouleur. En 2007, j’ai fait des vendanges entières à 100%, c’est-à-dire non éraflées. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente. J’ai pratiqué la vendange entière en 2002, qui est un très beau millésime en Bourgogne, ainsi qu’en 2003. Au départ, les promesses semblaient identiques et, je me suis aperçu qu’en fin d’élevage, les deux vins avaient des personnalités bien différentes. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité.
Je laisse son libre-arbitre au client qui achète la bouteille et qui la consomme, chacun a son goût et je ne suis pas là pour le formater. J’affirme mon style, je valide mes arbitrages, je garde la main “douce” pour les tanins et qui m’aime me suive! Je m’adresse à un public en marge, averti. Le vin est un produit essentiellement culturel, mon vin s’adresse à ceux qui ont envie de faire travailler leurs neurones. J’ai une vinothèque avec des millésimes plus anciens à vendre, à partir de 2000, qui a été mon premier millésime à vendanger, car autant il y a des amateurs de vins jeunes, croquants, autant il y en a d’autres qui préfèrent les vins d’évolution, aux arômes tertiaires que l’on retrouve uniquement dans les vins plus vieux. C’est donc particulièrement intéressant d’avoir cette “banque” de millésimes qui permet à chacun de trouver son bonheur.
Pour le millésime 2013, poursuit Jean-Marc Dufouleur, nous avons eu une météo capricieuse, septembre froid et pluvieux, d’où une maturité faible. Les vendanges ont débuté le 28 septembre dans d'excellentes conditions et ont été très rapides, la vinification s'est très bien passée, l'état sanitaire était parfait, et, au final, nous avons obtenu des vins nets, francs, fruités, souples, des “vins de soif”, de plaisir. Seul hic : une quantité moindre.
En 2014, belle revanche climatique par rapport à  2013, les vendanges se sont déroulées à partir du 9 septembre et tout a été pour le mieux: des vins  structurés, avec une grande sucrosité et une belle acidité, vraiment très prometteurs.
En 2015, nous terminons la vente des 2012 puis l'on passera aux 2013 au 2e trimestre.”
Comme d’habitude, formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2013, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, alliant charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, est riche en bouche, d’excellente évolution. Le 2012 est marqué par ce grand millésime bourguignon, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, qui associe charpente et distinction. 
Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. 
Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui se foûte déjà remarquablement bien, mais possède un réel potentiel de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux.
Le 2002 est encore un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières 2010, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, fin et dense en bouche, de garde.
Jean-Marc Dufouleur

Clos HUSTE


Ce clos date du XVIe siècle et s’est transmis de père en fils depuis 10 générations. L’exploitation compte 7 ha et les vendanges se font à la main. Aujourd’hui, une partie de l'exploitation est en conversion labellisée biologique.
Beau Jurançon cuvée Elisa et Kylian Vendanges Tardives 2011, typé, riche, aux senteurs persistantes, aux notes caractéristiques de fruits confits et de rose, très onctueux. Goûtez aussi le Jurançon moelleux cuvée du Plaisir 2011, charmeur, typé par son Petit Manseng, riche, un vin où s’entremêlent les fruits, les épices et la brioche, tout en bouche. de garde (21 e).

Olivier Cours-Husté
Chemin de Cours-Husté
64290 Gan
Tél. : 05 59 21 75 52 et 06 10 25 25 13
Fax : 05 59 21 69 62
Email : courshusteolivier@gmail.com
www.clos-huste.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BEAUCHENE


La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. “Mesnagers”, c'est-à-dire fermiers jusqu'à la révolution de 1789, ils achetèrent les premières vignes lors de la vente des biens nationaux de 1794. Elles font encore partie du vignoble familial. Depuis 1971, Michel Bernard et son épouse Dominique Vergniaud assument la responsabilité de l'exploitation, qu'ils ont progressivement agrandie. En 2004, leur fille aînée Amandine les a rejoints.
Aujourd'hui, le Château constitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes étendus sur les appellations : Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Villages, Côtes du Rhône.
Michel Bernard s’occupe personnellement des travaux des cultures et de vinification. Dominique Vergniaud suit l’administration, les ventes en France et au caveau, et Amandine Bernard dirige les ventes à l'export et le marketing depuis son bureau de Londres et s'occupe personnellement des clients en Europe.
De nombreuses bouteilles dégustées et appréciées, comme ce Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2012, très riche, tout en harmonie, complexe et intense, aux connotations d’épices, de fruits rouges mûrs et de poivre, typé comme le Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière 2012, encore jeune, naturellement, avec des notes intenses de petits fruits noirs surmûris et de cannelle, charnu, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins amples. Beau Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2014, un vin tout en arômes, tout en bouche, au nez subtil (coing, noisette), de bouche puissante, parfait sur un loup au sabayon d'anis ou des queues de lotte à la provençale. Le Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve Hommage à Odette Bernard 2012 fleure bon les fruits cuits et le poivre, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer.
Excellent CDR rouge La Valse des Épices 2013, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte) et aux notes de sous-bois. Le CDR rouge Grande Réserve 2014, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, est d’une jolie finale épicée.
Goûtez le CDR blanc Grande Réserve 2014, au nez fleuri, suave, d’une très belle persistance aromatique en bouche, et le CDR blanc Viognier 2014, avec des notes de fleurs et d’agrumes, alliant fraîcheur et souplesse en bouche, légèrement miellé comme il le faut. Joli CDR rosé Pavillon 2014, bien ferme en bouche, avec un bouquet persistant et corsé.
Famille Bernard

> Les précédentes éditions

Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



HUBER et BLÉGER


Clos TRIMOULET


Château ORISSE du CASSE


Château CHENE-VIEUX


Domaine du LOOU


Château LARRAT


BOIZEL


Domaine François BERTHEAU


Château LUCHEY-HALDE


FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE


Domaine DRUSSÉ


Château PÉROUDIER


A.MARGAINE


Château PENIN


Domaine GOURON


Château BASTOR LAMONTAGNE


Albert de MILLY


Maurice VESSELLE


Domaine Charles FREY


Château NOZIÈRES


Château CLOS DES PRINCE


Château PAILLAS


Domaine Marc JOMAIN


Château les MOINES


Veuve A. DEVAUX


BOUVET-LADUBAY


Château d'EMERINGES


Joseph DORBON



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


H. DARTIGALONGUE ET FILS


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE GUIZARD


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales