Terroir Vins

Edition du 01/09/2020
 

Ellner

Sommet

ELLNER


À Épernay, la famille Ellner, qui possède son propre vignoble de 50 hectares, associe l’intimité, l’expérience, la connaissance, le savoir-faire familial avec ses secrets de fabrique, des raisins issus de terroirs connus, soignés, nourris et compris depuis des décennies, qui sont des atouts incontestables de cette très belle maison. Talent et grande rigueur dans les assemblages, tout cela permet d’imprimer un vrai style Ellner, rare et racé. Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C’est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable “locomotive”, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin. Côté vignoble : lutte raisonnée, utilisation minimum des produits phyto-sanitaires; enherbement contrôlé, fertilisation organique. Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne… et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot noir, Pinot meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité; 2/3 de nos vignes ont plus de 25 ans ! Une belle palette de possibilités d’assemblages ! “Cela fait une quinzaine d’années que nous avons adopté une viticulture raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l’environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c’est un atout qualitatif incontestable: on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c’est la sagesse de l’âge... Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d’Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-côte, c’est idéal pour la ventilation; l’exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.” Côté vendanges : des pressoirs pneumatiques pour préserver toutes les qualités du raisin fraichement cueilli. “Notre vendangeoir peut accueillir 80 personnes avec des chambres au-dessus, poursuit Michèle Ellner, nous avons créé un bel établissement avec un grand hangar. Nous prévoyons l’avenir car cela devient difficile d’accueillir autant de saisonniers. Nous vendangeons tous nos raisins à la main, cela représente une troupe de 120 vendangeurs, répartis sur nos trois pôles de production. Côté cuverie : “une nouvelle cuverie (environ 15 000 hl de capacité) offrant tous les avantages des techniques d’aujourd’hui pour nous permettre de travailler en accord avec nos traditions de vinification: respect des qualités de chaque cépage, de chaque terroir de façon à les laisser s’exprimer pleinement dans nos différentes cuvées. Toujours pas de fermentation malolactique pour préserver la fraîcheur des vins. Après la mise en bouteilles, nos vins retrouvent le calme et la sérénité de nos caveaux traditionnels. Environ 2 km de caves souterraines offrant des conditions optimales pour une maturation lente de nos champagnes. Pas de précipitation, le temps fait son œuvre ! ISO 22000 : depuis le 24/07/2015 : un aboutissement dans notre recherche constante de l’excellence par le respect de la qualité et de la sécurité. “J’applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d’un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois. Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage, puis un léger tamisage et, je laisse mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd’hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d’autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011… Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins. Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d’acquérir plus de complexité, les vins continuent d’évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser “du temps au temps” au vin. C’est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses. Grâce au “sans-malo”, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraicheur dans nos Champagnes. Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.”

   

Ellner

Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris - CS 40223
51207 Epernay Cedex
Téléphone : 03 26 55 60 25

Email : info@champagne-ellner.com

Site : www.vinsdusiecle.com/champagneellner



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Le CAPITAINE


Des vignerons à la tête de 28 ha sur les premières côtes de Rochecorbon, qui vinifient tous leurs terroirs séparément avant de procéder après dégustation aux assemblages. “La situation climatique particulière marque un effet millésime fort, influencé par les conditions de maturité du Chenin qui, selon la richesse en sucre, nous laissent le choix d’élaborer des cuvées de fines bulles ou des vins tranquilles secs ou demi secs. Lorsque l’été indien accompagne les vendanges, le développement de la pourriture noble permet les vins moelleux. En 2019, Florian s’occupe de 6 ha de vigne en culture Bio.” Très joli Vouvray blanc sec Les Perrières 2018, très chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de ­brioche fraîche, tout en délicatesse et persistance. Séduisant Vouvray blanc Adrien 2018, un demi-sec tout en charme, aux notes de pamplemousse et de buis, harmonieux, d’une jolie finale, avec ces nuances de fruits frais et d’acacia au palais, idéal sur des noix de Saint-jacques aux cèpes ou gâteau caramélisé à l'ananas. Superbe Vouvray Réserve 2015, qui développe un nez d’agrumes bien mûrs, et des nuances que l’on retrouve en bouche de pêche et d’ananas, dense, très savoureux et très fin, parfait aussi bien sur un foie gras à la confiture de figue ou une feuillantine caramélisée aux poires. On se fait aussi plaisir avec leur Vouvray Les Florians 2016, un vin marqué par son terroir, complexe, au nez intense et floral, frais et puissant à la fois en bouche, et cet excellent Vouvray Méthode Traditionnelle brut, une cuvée bien typée Chenin, au nez de petits fruits et d’amande, d’une jolie finale et de mousse vive.

Alain, Christophe et Florian Le Capitaine
11, rue Saint-Georges (cave)
37210 Rochecorbon
Téléphone :02 47 52 51 84 et 02 47 52 53 86
Email : contact@domainelecapitaine.com
Site personnel : www.domainelecapitaine.com

Yvon MOUSSY


Trois générations de vignerons, veillent sur ce domaine de 5,20 ha. Ils élaborent leurs vins dans le respect de la tradition. Ils ont fait le choix de proposer un Champagne de terroir typique, manipulé et vieilli dans leur cave. Toujours une belle sélection avec ce Champagne cuvée Prestige, Chardonnay, de mousse fine et persistante, qui dégage vivacité et ampleur, avec un bouquet aux nuances de fleurs, d’amande et de citronnelle, c’est un Champagne très séduisant, très persistant, tout en élégance. Goûtez également le brut Classic Nature, cépages Chardonnay, Pinot meunier et Pinot noir, c’est un Champagne distingué, très bien équilibré en acidité, de mousse fine et persistante, aux arômes de fleurs blanches et de pamplemousse en finale. Le brut cuvée Grande Réserve, composé de 70% de Chardonnay, 30% Pinot meunier et Pinot noir, il a une bouche ample et suave, aux notes d’aubépine et de pain grillé au palais. Très joli brut Classic, cépages Chardonnay, Pinot meunier et Pinot noir, qui a un nez complexe, dominé par les fruits secs et la poire, de bouche crémeuse, à déboucher sur un filet de Saint-Pierre poché en sauce ou des œufs brouillés aux champignons des bois, par exemple. Quant au brut rosé, issu d’un assemblage de vins blancs et de vins rouges Champenois, il a une jolie robe aux nuances de rose, aux notes de framboise et de groseille.

Marylène Moussy
16, rue des Moulins (Cellier : 22, rue des Vignerons)
51270 Congy
Téléphone :03 26 59 34 47 et 06 81 37 27 96
Télécopie :
Email : marylene-moussy@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-yvonmoussy.com

Jacques ILTIS & Fils


Un domaine de 12 ha de vignes, situé au pied du Haut Koenigsbourg. Ici, on pratique exclusivement des vendanges manuelles. Pour respecter les différents terroirs du domaine, on privilégie des vinifications parcellaires afin que les vins puissent révéler toute leur typicité. L’élevage sur lies fines favorise la puissance et la complexité des vins. Racé comme il le faut, ce Riesling Grand Cru Altenberg de Bergheim 2017, sol argilo-calcaire rouge, riche en roches calcaires est un vin qui sent la rose et la pêche blanche, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, alliant rondeur et vivacité. L'exposition plein sud, l'éloignement du front vosgien et la forte pente favorisent un microclimat chaud et tempéré propice à la surmaturation. Beau Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2015, également très représentatif de ce terroir, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, est intense en bouche, comme l’est aussi ce Pinot Gris Grand Cru Altenberg de Bergheim 2015, de robe jaune paille doré très brillant, tout en fraîcheur aromatique, de bouche harmonieuse, avec des nuances de narcisse. Superbe Pinot Gris Vendanges Tardives 2015, un grand vin rare, où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, idéal, notamment sur tranche de brioche au foie gras et pomme en gelée ou un crumble framboise et chocolat blanc. La dégustation se poursuit avec le Riesling Schlossreben 2014, à dominante de fleurs blanches et de citron, de bouche très fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée et persistante, franchement très abordable, comme le sont également le Riesling Vieilles Vignes 2015, qui est tout en structure et parfums, de bouche très subtile avec des notes d’amande, à la fois minéral et fumé, le Muscat d’Alsace 2016, de belle robe limpide, très fin, complexe, au nez de petits fruits frais, très bien équilibré, de bouche suave, parfait sur des asperges ou des gougères, et le Pinot Gris Sélection 2016, suave et sec à la fois, bien corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, de finale fraîche et fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée. Goûtez l’incontournable Saint-Hippolyte rouge Vieilles Vignes 2017, coloré, de bouche ample et charnue, avec des nuances de cerise noire, de groseille et de cannelle, vraiment savoureux, le Saint-Hippolyte rouge 2016, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente, le Riesling Schlossreben 2015, qui est de belle couleur jaune ambré, aux notes de chèvrefeuille et de rose, d’une jolie finesse, très réussi comme l’autre Riesling Vieilles Vignes 2016, au nez légèrement fumé, nerveux et vif, d’une bonne longueur en bouche. On termine sur ce Muscat d’Alsace 2017, bien rond, de bouche savoureuse, un vin fin, tout en fruité, le Pinot Gris Sélection 2017, dominé par les fleurs blanches (aubépine), de bouche fumée et persistante, le Gewurztraminer Schlossreben 2015, ample, avec des notes d’épices douces et d’amande, d’une belle finale. vous apprécierez également cet excellent Gewurztraminer Vieilles Vignes 2016, avec ces notes de fumé bien spécifiques, parfait, notamment, aussi bien sur une quiche au munster qu’avec un gâteau aux amandes et aux abricots.


1, rue Schlossreben
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 67
Email : jacques.iltis@iltis.fr
Site personnel : www.iltis.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial de 3.4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Cote de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants - Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières - Clos de la Roche, Grand Cru distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc DUFOULEUR. « J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur » Parole d’un grand ténor : M. Hubert de Montille. Pour Jean-Marc DUFOULEUR, tout est dit. Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe. Au domaine, le 2017 s’annonce d’excellente facture, et si les deux prochaines décennies devaient être l’égal des deux dernières, il n’y aurait pas à porter plainte, tant la nature a choyé la Bourgogne. Le 2016 est un très beau millésime, très proche du 2010, solaire mais pas trop, puissant mais pas trop, fondu jamais assez. Le 2015 a tout pour lui. Généreux et soyeux, sa puissance flirte avec l’élégance. C’est un gros numéro. Et que dire des 2014 et 12, des 11 et 9… C’est beau, c’est bon. C’est racé et il y a du vin. De robe pourpre ou tuilée, exaltant des arômes de violette, de cassis, de musc, d’épices ou de sous bois, riche de tannins soyeux et savoureux, opulent, souple, puissant ou gras, mais toujours servi à table, le choix du vin, ici, n’est plus qu’affaire de préférence, et de circonstance. Pourquoi pas : - Morey Saint Denis, en Pierre Virant 2013… sur Bar grillé - Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants 2010… et Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine - Morey Saint Denis 1er Cru les Genavrières 2007… contre Coq au vin - Clos de la Roche, Grand Cru 2000… sur une Ronde des Fromages Chacun saura comment, et plus que tout, avec qui, partager sa DML.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Amélie GUILLOT


Domaine d’EMBIDOURE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire.
?Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l?élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité.
Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d?azote, par exemple. Depuis quelques années, on s?interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s?aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins.
J?aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n?aime pas trop les tanins en puissance, j?aime que mon vin soit équilibré, j?essaye de ne pas trop extraire. J?ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela ?des vins de mouchoirs?.
Pour Yannick Le Menn, ?cette vendange 2018 a été une bonne surprise après un printemps humide, nous ne pensions pas rentrer une telle qualité. Il faut dire que l?été très ensoleillé a été très bénéfique. Nous avons un petit déficit de récolte (50 hl/ha) mais il ne faut pas se plaindre, par chance la grêle n?est pas passée sur le vignoble.
Après le gel de 2017, c?est extraordinaire d?avoir un tel millésime ! 2018 ressemble au 2015. Une petite attaque de mildiou a fait un effet de saignée sur le raisin. Chez nous, au Château Haut Saint Clair, le millésime 2018 va être très joli, un vin avec beaucoup de fruité.
En 2017, nous avons eu très peu de récolte à cause du gel. J?ai fait une petite sélection de 5000 bouteilles seulement. C?est un vin tout à fait correct que j?élève en barriques, je ne sortirai pas de Second Vin. Je l?ai élevé à basse température cet été pour éviter les chocs thermiques.
Nos Château Haut Saint Clair et Moulin Saint Clair 2016 sont formidables. Ce millésime a bénéficié d?un élevage de 14 mois de barriques, j?ai poussé un peu plus longtemps le passage en bois, car les vins le méritaient. C?est un millésime très sympathique avec un côté très fruité. Le 2016 a été un millésime facile, la nature a été très clémente, cela donne des vins aux arômes très frais associés à un beau potentiel tannique. Je n?aime pas trop l?extraction, vous le savez, 2016 est un millésime avec lequel je prends beaucoup de plaisir. C?est vrai qu?il arrive derrière le 2015 qui est déjà un très bon millésime, mais moi, je préfère le 2016 que je trouve plus charmeur en bouche.
Avec Andrea, nous continuons à nous occuper de nos vins, nos enfants Nicolas et Thomas, nous aident pas mal maintenant, ce qui est bien.?
On est toujours au sommet avec leur superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), qui allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. 
Le 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet, de garde, également.
Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2016, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue, un vin charmeur, qui s?accorde parfaitement avec des cailles grillées ou des spaghettis à la bolognaise.




Yannick et Andrea Le Menn

> Les précédentes éditions

Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019

 



Domaine JOMAIN


Clos TRIMOULET


Château CASTERA


Domaine de la VALÉRIANE


Château PEPUSQUE


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine de SARRY


Château CHENE-VIEUX


Château de PIZAY


Domaine David SAUTEREAU


Château PONTAC-MONPLAISIR


Domaine des RAYNIÈRES


Château BRONDELLE


Château La HAIE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine René FLECK et Fille


HUBER et BLÉGER


Château La CANORGUE


Château PONT LES MOINES


BRIXON-COQUILLARD


Château DARIUS


Olivier et Laëtitia MARTEAUX


Alain THIÉNOT


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


VAZART-COQUART


Château BEAUCHENE


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château PLINCE



CLOS TRIMOULET


DOMAINE GOURON


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales